La Photo du Mois #27 : L'instant T

La thème de ce mois-ci fut choisi par Aude qui justifie ainsi : " L'instant T ou l'art de la photo prise pile poil au bon moment ! "
Vous allez me dire : "En quoi l'image d'un phoque bien obèse (cela ne se voit pas trop sur la photo mais je vous assure qu'il ne bouge pas d'un iota pour être approvisionné ! Les touristes à Victoria - Canada - se chargent de le gaver) zieutant la sardine tenue par la jeune fille au sac rose répond au thème ? "
Eh bien parce que c'est la dernière fois qu'il verra cette sardine (lui échapper grâce à la mouette aux aguets, décidée à gloutonner). 

Allons apprécier les autres instants T :
Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Bubble gones, Calamonique, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, E, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Jess_TravelPicsAndTips, Josette, Josiane, Julie, Kellya, KK-huète En Bretannie, Krn, La Fille de l'Air, La Suryquoise, La Tribu de Chacha, Lair_co, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Lyonelk, magda627, Magouille, Mamysoren, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Natpiment, Nicky, Pat, Philae, Philisine Cave, Pichipichi Japon, Pilisi, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Tambour Major, The Beauty is in the Walking, Ventsetvoyages, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente.

La Photo du Mois # 26 : Lumière(s)

Le thème de ce mois fut décidé par Eurydice qui argument ainsi : "à la fois pour saluer les beaux jours et pour revenir à l’étymologie du terme "photographie".

Comme je suis basique de chez basique, j'ai choisi cette image emplie de différentes lumières (la naturelle, celle du jour au début de la grotte) et l'électrique (celle des lampes, créée par les humains). Bref, une photo sombre au parcours bien éclairé !

Illuminons-nous chez les autres participant.e.s
Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Carole en Australie, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, Cricriyom from Paris, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, E, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, J'habite à Waterford, Josette, Josiane, Julie, Kellya, KK-huète En Bretannie, Krn, La Fille de l'Air, La Suryquoise, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Lyonelk, magda627, Magouille, Mamysoren, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Natpiment, Nicky, Pat, Paul Marguerite, Philae, Philisine Cave, Pichipichi Japon, Pilisi, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Testinaute, Tuxana, Ventsetvoyages, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente.

Nostal'zic (1990)

Alors, je ne sais pas si c'est la proximité de l'Eurovision (avec un candidat italien haut en couleurs) ou mon prochain retour vers ma terre natale qui m'a vue grandir (enfance, adolescence, femme en devenir), mais j'avoue que le moteur de recherche de Youtube est drôlement efficace pour retrouver les chansons qui m'ont marquée. Je dois cette découverte de Vattene amore à ma correspondante allemande (avec qui je communiquais par lettres - les emails à l'époque n'existaient... Si, si c'est possible ! ... Oui, oui, je sais, je suis plus vieille que je parais !) qui vivait en Italie. Une correspondance épistolaire pendant à peu près douze années sans arriver à nous rencontrer (et ce n'est pas faute de m'être déplacée à Florence.)
 
En tout cas, à l'écoute, des supers souvenirs et un moment d'émotion : je suis heureuse de toujours aimer cette chanson !
 
Alors merci à la sublime Mietta et au discret mais présent Amedeo Minghi  (et à ma copine Dorrit pour cette superbe découverte qui dépasse les années).
 
 
 

Ouf !

Cette élection présidentielle française m'a rendue malade mais consciente. J'ai appris à prioriser entre un libéral européen et une fasciste.
 
L'Eurovision arrive à grands pas et j'ai repéré trois chansons : la Belge, l'Italienne et la Française.
Blanche avec City Lights représente la Belgique (mon numéro 1)
Francesco Gabbani avec Occidentali's Karma représente l'Italie (un numéro 2 que je trouve super gai et amusant).
Et notre frenchie Alma, toute mimi avec son Requiem très dansant et bien sympa (mon numéro 3)

La Photo du mois # 25 : A travers ...

Le thème de ce mois fut choisi par KK-huète En Bretannie qui argumente ainsi : " découvrir, voir, remarquer, passer à travers ... tout ce qui peut se faire à travers. "


J'ai choisi cette image pour ses deux "à travers". D'abord parce que cette vue se mérite et qu'il a fallu affronter une grotte (bon, sur un petit bateau -et ce n'est pas moi qui ramais mais un moteur qui faisait avancer le tout- J'ai un goût très modéré pour l'aventure). Ensuite parce que l'eau qui est mon élément fétiche (mais je pense que vous aviez deviné si vous parcourez régulièrement ce blog) laisse voir "à travers".

Allons voir les "travers" des autres :
Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Carolyne, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, E, El Padawan, Escribouillages, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Je suis partie voyager, Josette, Josiane, Kellya, KK-huète En Bretannie, Krn, La Fille de l'Air, La Suryquoise, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Luckasetmoi, Lyonelk, magda627, Mamysoren, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Natpiment, Nicky, Pat, Paul Marguerite, Philae, Philisine Cave, Pichipichi Japon, Pilisi, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Tambour Major, Testinaute, The Beauty is in the Walking, Tuxana, Who cares?, Xoliv', écri'turbulente.

La Photo du Mois # 24 : Sensuel(le)

Le thème du mois a été choisi par Lau des Montagnes qui argumente ainsi : "Que ce soit une attitude, une courbe, un regard, une matière, un détail, une peau, montrez-nous ce qui est sensuel pour vous. En couleurs ou en noir et blanc, libre à vous de sublimer cette sensualité. "

Je suis revenue sur la définition du mot sensuel(le) : ce qui est propre à procurer le plaisir des sens.

Alors je suis revenue aux sens premiers (sans jeu de mots) évoqués par cette photographie : le toucher de la petite fille avec le sable, l'ouïe confrontée au son marin, la vue prolongée jusqu'à la côte lointaine, l'odorat  stimulé par les embruns. Reste le goût au sens littéral et exprimé par le choix de cette image.

Allons admirer les autres sensualités disséminées ici ou là (j'en profite pour remercier El Padawan d'avoir réglé mon inscription tardive) :
Akaieric, Alban, Alexinparis, Amartia, Angélique, Aude, Autour de Cia, BiGBuGS, Blogoth67, Brindille, Calamonique, Carole en Australie, Chat bleu, Chiffons and Co, Christophe, CécileP, Céline in Paris, Danièle.B, DelphineF, El Padawan, Escribouillages, Estelle, Eurydice, Evasion Conseil, François le Niçois, Frédéric, Gilsoub, Gine, Giselle 43, J'habite à Waterford, Je suis partie voyager, Jess_TravelPicsAndTips, Josette, Josiane, Kellya, KK-huète En Bretannie, Koalisa, Krn, La Fille de l'Air, La Tribu de Chacha, Lau* des montagnes, Laurent Nicolas, Lavandine, Lavandine83, Lilousoleil, Luckasetmoi, Lyonelk, Madame Rêve, magda627, Mamysoren, Mirovinben, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Natpiment, Nicky, Pat, Paul Marguerite, Philae, Philisine Cave, Pichipichi Japon, Pilisi, Renepaulhenry, Sous mon arbre, Tambour Major, The Beauty is in the Walking, Tuxana, Xoliv', écri'turbulente.

Tout le monde s'en fout - Sofiane

Une musique entêtante, un petit bonhomme qui est mal barré, des paroles tristes mais qui me parlent beaucoup avec cette campagne électorale française d'une nullité hallucinante : on collectionne les hommes/femmes politiques les plus affligeants du monde, uniquement soucieux de leur pomme et/ou de leur portefeuille. Et je ne parle pas des idées fascistes qui rampent tranquillement.
Alors je me rebiffe. Plus je vieillis, plus j'aime l'électro et le rap : oui, je sais que je me démarque de la blogo. A mon tour de vous affliger (mais sachez que j'adore cette chanson et je l'assume en plus  !)
Et un énorme bisou à Miss Val pour son très gentil com'.